Livres

"Christophe LLAMAS, Le Goût de l'Enfer"

 

38 km de natation, 1 800 km de vélo, 422 km à pied, dix journées de course entrecoupées de quelques heures de sommeil. Après quoi court Christophe Llamas ?

 

Pour surmonter ses traumatismes d'enfance ou évacuer sa violence intérieure, fallait-il aller si loin ? Pour être reconnu ou apprécié, était-il nécessaire d'atteindre les frontières de l'humain ?

Cette biographie suscite bien des questionnements. Elle fait la part belle à l'exploration minutieuse du cheminement psychologique de ce professionnel de l'extrême. Elle cherche à percer les secrets d'une volonté puissante et inébranlable.

 

Le plus extraordinaire dans l'histoire de Christophe Llamas c'est que sa constitution physique ne le destinait en rien au sport, encore moins à la compétition. Enfant rachitique, atteint d'hypertension artérielle, il a peu à peu dompté son corps, l'adaptant à sa discipline.

 

Mais il y a plus. Les quelques personnes qui ont vu nager, pédaler et courir cet extraterrestre solitaire seront peut-être bien surprises de découvrir ses qualités d'époux et de père de cinq enfants. 

Cœur tendre dans un corps d'acier, quelle belle leçon de bonheur !

 

Achetez le livre en cliquant sur le lien : Christophe LLAMAS, Le Goût de l'Enfer !

Le carnet d'entrainement triathlon

 

Le Carnet d'Entraînement Triathlon est un outil indispensable adapté à votre pratique sportive. Il va vous permettre d'archiver vos entrainements journaliers en natation, vélo, course à pieds, ainsi que vos séances d'étirements et de renforcement musculaire. Il a pour but de garder une trace des entrainements passés, des sensations et des résultats réalisés afin de mieux préparer les compétitions futures. Il est composé de 52 semaines à remplir manuellement.

Colonne 1 : La semaine et tous les jours qui la compose (y inscrire la date du jour et le mois correspondant). 

Colonne 2 : Les constantes par jours Les pulsations cardiaque au repos Le poids en kilo Le temps de sommeil.

Colonne 3 : La Natation (Y remplir les kilomètres parcourus, le temps réalisé et la moyenne effectuée, l'heure d'entrainement, le travail réalisé, une échelle de BORG complète la colonne afin de quantifier la difficulté de l'entrainement). 

Colonne 4 : Le Vélo (Y remplir les kilomètres parcourus, le temps réalisé et la moyenne effectuée, l'heure d'entrainement, la pulsation cardiaque moyenne, la pulsation cardiaque maximale, le travail réalisé, la météo, une échelle de BORG complète la colonne afin de quantifier la difficulté de l'entrainement). 

Colonne 5 : La course à pieds (Y remplir les kilomètres parcourus, le temps réalisé et la moyenne effectuée, l'heure d'entrainement, la pulsation cardiaque moyenne, la pulsation cardiaque maximale, le travail réalisé, la météo, une échelle de BORG complète la colonne afin de quantifier la difficulté de l'entrainement). 

Colonne 6 : Les renforcements Musculaire (Y ajouter le temps et le type d'entrainement réalisé).

Colonne 7 : Les Étirements (Y ajouter le temps d'entrainement réalisé). 

Colonne 8 : Les sensations (cocher la case correspondante à votre état de forme de la journée). 

Colonne 9 : Le Total de la semaine (additionner les temps d'entrainement de la journée en natation, vélo, course à pieds, renforcement musculaire et étirements). 

Qu'est-ce que l’Échelle de BORG ? L’échelle de Borg ou la mesure de perception de l'effort (MPE) est une mesure quantitative de la perception de l'effort durant un exercice physique, introduite vers 1970 par le professeur Gunnar Borg. La mesure est une cote sur une échelle de 0 à 10 rattachée à différents mots d'appréciation : effort « très léger, difficile, pénible… ». Cette mesure globale, basée sur les sensations physiques et psychiques de la personne, tient compte de la condition physique, des conditions environnementales et du niveau de fatigue générale. L'échelle entre 0 et 10 a été conçue pour correspondre approximativement à la fréquence cardiaque d'un jeune adulte en bonne santé (effort 8 représente 80% de la FC). Cette mesure est utilisée en médecine pour le diagnostic (essoufflement, dyspnée, douleurs thoracique et musculo-squelettiques) et la documentation durant un test physique. Cette mesure est également utilisée en entrainement sportif pour évaluer l'intensité d'un exercice ou d'une compétition et déduire la charge d'entrainement. Si la mesure est subjective, il a été démontré qu'elle est corrélée à de nombreux paramètres physiologiques : fréquence cardiaque, accumulation de lactate sanguin, seuil ventilatoire, etc...

 

Pour commander cliquez sur le lien suivant : Carnet d'entrainement triathlon

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Christophe LLAMAS